Votre Publicité ICI - Pour toute demande utilisez notre formulaire
 

Après avoir mangé les huitres elles sont recyclés

Après avoir manger les huitres elles sont recyclésAprès avoir mangé les huitres elles sont recyclés. Leur coquille précieuse se transforme en produits alimentaires pour les poules, en cosmétiques ou encore en fils d’imprimantes 3D.
 
En Charente-Maritime, premier département producteur d’huîtres. Ces dernières ont une deuxième vie, du moins leur coquille : leur utilisation ne cesse de s’étendre depuis l’alimentation traditionnelle des poules jusqu’aux cosmétiques, des compléments alimentaires à l’industrie, comme les fils d’imprimante en 3D.

Dans ce département, l’entreprise Ovive s’est spécialisée depuis 1989 dans la collecte de cette matière première : « Je dispose gratuitement des bennes chez des ostréiculteurs de l île de Ré et du bassin de Marennes-Oléron dans ce département, mais aussi à Arcachon et en Bretagne », a expliqué le cofondateur de l’entreprise, Jean-Luc Saunier.
 
« Les paillettes de un à six millimètres sont destinées à l’alimentation des poules, représentant 80% des 3000 tonnes d’huîtres que je broie chaque année », détaille Jean-Luc Saunier.
 
Utiliser les coquilles d’huîtres pour nourrir les poules qui ont besoin de cet apport pour produire leurs coquilles d’oeufs est une pratique connue de longue date.
 
La Charente-Maritime est un territoire inscrit dans le programme « zéro déchets, zéro gaspillage ». Sinon les coquilles sont jetées dans le tout-venant.
 
« En Bretagne, elles sont réduites en poudre très fine et entrent dans la composition des fils d’imprimantes en 3D. A l’inverse, les coquilles entières servent à la filtration d’air dans les stations d’épuration. »
 
Une entreprise de toiture végétalisée rochelaise, « L’Atelier du végétal », fait d’ores et déjà entrer les coquilles de moules dans la composition de sa base matérielle.
 




 
 

1 comment to Après avoir mangé les huitres elles sont recyclés

Votre message