Votre Publicité ICI - Pour toute demande utilisez notre formulaire
 

Le violeur et meurtrier d’une marcheuse à Échillais devant les juges

Le violeur et meurtrier d'une marcheuse à Échillais devant les jugesLe violeur et meurtrier d’une marcheuse à Échillais devant les juges. En 2014, à Échillais en Charente-Maritime, Catherine Gardère une femme de 51 ans qui marchait le long du canal de la Seudre était violée et battue à mort.

C’est le 18 novembre 2014, soit un mois et demi après les faits que le FNAEG le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques établit une correspondance entre l’ADN relevé et celui de Jérémy Tiberghien entendu dans le cadre d’une garde à vue pour des faits de violences sur sa compagne.


Un accusé violent et victime de violences

Jérémy Tiberghien, est connu de la police et de la justice pour des faits de violences conjugales. Il explique avoir des antécédents de violence parce qu’il a lui même subi les violences de son beau-père, sans que sa mère, elle aussi victime des coups ne l’ait protégé.

Entendue à l’audience le matin, la mère de l’accusé à confirmé avoir subi les violences de son compagnon et reconnaît ne pas avoir protégé son fils.

Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.




 

Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>