Vaccinations en baisse et généralistes dans le flou

MedecineDepuis l’ouverture de la campagne de vaccination le 12 novembre, les équipes en place dans les centres de Jonzac (dans les locaux de la MSA) et de Boscamnant (au sein de l’hôpital), ont vacciné 3 200 personnes en Haute-Saintonge.

Soit un peu moins de 6 % de la population.

Si en décembre, on a connu des pics de fréquentation jusqu’à 227 personnes (le jeudi 10, par exemple) avec des temps d’attente pouvant aller jusqu’à une heure et demie, depuis les vacances de Noël le rythme des vaccinations ralentit sérieusement : les candidats au vaccin étaient 82 le 5 janvier, 29 deux jours plus tard, 40 samedi dernier et 39 mardi.

Et parmi eux, une forte proportion de rappels dans le cas d’enfants de moins de 9 ans et de personnes adultes ayant des problèmes de santé et auxquels ont été administrées des demi-doses de vaccin, sans adjuvant.

Même sur le vaccin monodose, rien n’est formalisé.

En fait nous n’avons pas reçu de directive très précise de la profession ni du ministère de tutelle.

À mon sens, cette ouverture aux généralistes est une mesure de rattrapage pour essayer de noyer le poisson par rapport à une efficacité très relative de cette campagne de vaccination. Source

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.