Le Circo fait son Klinke en salle

Le fan-club du festival «Humour et eau salée» de Saint-Georges-de-Didonne n’aura pas oublié cette troupe italienne qui a illuminé l’édition 2008 de son savant mélange de cirque et de théâtre.

Milo Scotton et Olivia Ferraris faisaient partie de la troupe d’éclaireur venue poser son matériel sur la place Charles-de-Gaulle de Royan, à l’occasion d’un travail de réchauffement des relations culturelles entre les deux communes.

Le Circo est de retour avec «Klinke», spectacle formaté cette fois pour la scène.

Sketches et acrobaties donnent vie à un univers décalé, poétique et absurde qui puise son inspiration dans le quotidien.

La seconde, enfant de la balle qui a usé ses fonds de culottes sur les bancs (et la scène) du MicroCirco, est diplômée de l’Académie du cirque de Cesenatico.

Un spectacle qui joue sur différents plans, objects juxtaposés et superposés, qui composent une structure solide qui permet aux deux acteurs, acrobates et contorsionnistes, d’exécuter des tours qu’on jugerait normalement impossible.

Une narration capable de fasciner et d’amuser tant les enfants que les adultes. Source

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.