Les salariés de la CER se disent « dupés » Veolia s’installe, la CER déménage

Depuis le 1er janvier, Veolia Eau est le nouvel opérateur pour la production et la distribution de l’eau à Royan.Tout n’est cependant pas réglé avec son prédécesseur dans la fonction, la Compagnie des Eaux de Royan.Le passage de témoin, sur le plan technique, se passe plutôt bien.

Pour ce qui est du transfert des salariés, les choses sont plus complexes.

Les représentants du personnel de la CER n’y trouvent pas leur compte.

Ils disent avoir été «dupés», notamment par le député-maire Didier Quentin.

Il disait à qui veut l’entendre que les conditions sociales étaient meilleures chez Veolia.

Il s’avère à l’étude qu’il n’en est rien.

Veolia nous a confirmé que cette clause n’existait tout simplement pas dans ses contrats.

Les responsables des ressources humaines nous ont fait savoir qu’il fallait qu’ils puissent justifier d’une affectation à plus de 50 % sur le contrat.

Thomas Le Beux confirme les tractations en cours.

Mais pour le directeur du centre opérationnel de l’entreprise Veolia Eau pour la région Ouest, elles rentrent dans le cadre normal de cette période de transition.

La direction des ressources humaines les a tous contactés.

Trois autres nous ont notifié leur refus après entretien.

Quatre d’entre eux ont déjà pris leur poste au sein de notre entreprise.

De notre côté, les engagements ont donc été tenus.

Une réponse qui satisfait pleinement le député-maire Didier Quentin, qui s’offusque par ailleurs de ce nouveau remue-ménage.

J’ai fait le point avec la direction des ressources humaines de Veolia, qui m’a donné des réponses précises. Source

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer