Seveso à l’ouest de la ville

La commission du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) a, dans son avis du 26 janvier, approuvé par 11 voix pour, 4 abstentions et 2 voix contre, le projet d’agrandissement de la capacité de stockage en hydrocarbure de la société Picoty, sur son site rochelais, à l’ouest de la ville, site classé Seveso haut.

Un plus qu’il convient de mettre en relation avec l’engagement de la société Picoty dans l’usine de biocarburant Bionergy, établissement dont l’unité pilote fonctionne déjà sur ce même secteur ouest rochelais.

Un secteur, enfin, où d’autres sites Seveso, comme SDLP (carburants) Rhodia et Gratecap, ont pris racines.

Le comité de quartier de Laleu, la Pallice et la Rossignolette ainsi que la plus récente association, Respire, ont tiré la sonnette d’alarme.

Le 11 janvier, le comité a écrit au préfet de ne pas délivrer d’autorisation d’exploitation ; l’association a dit récemment la même chose de vive voix lors d’une rencontre à la préfecture.

Au cours de la réunion du Coderst du 26 janvier, les votes contre l’extension de la capacité de stockage d’e Picoty émanaient du représentant de l’UFC Que Choisir et de celui de Nature Environnement 17. Source

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.