Faisons chanvre à part

Bien qu’il soit parfois bien difficile de savoir le vrai du faux dans le discours d’un naturopathe qui vous raconte que l’iris de votre oeil est le centre de tout et que lui confier c’est l’assurance de savoir ce qui cloche en vous. Dans la panoplie du parfait petit écolo, il semble que le lin soit désormais un peu dépassé : c’est le chanvre, mêlé à la laine de yack, qui fait la différence.

88 euros le pull homme, 68 euros la chemise. L’union des deux fibres vaut toutes les couettes de grand-mère.

Pour les dames qui veulent faire chanvre à part, la laine d’alpaga, ce joli ruminant des Andes, fait de plus en plus fureur dans les soirées yourtes : 100 euros le gilet fermier.

À glisser dans des sabots limousins en bois de hêtre à 45 euros la paire.

Pour le repos du guerrier militant Greenpeace, rien de mieux que l’oreiller dormeur en balles de sarazin bio. Source

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.