Grève et manifestations se multiplient avant le vote

Il ne faut pas parler cette fois de troisième tour social, mais plutôt de premier.
Avec la grève annoncée dans l’Éducation nationale, aujourd’hui, on en est pratiquement à un mouvement de protestation par jour depuis le début de la semaine.

À quelques heures du premier tour des élections régionales, il est difficile de ne pas y voir un lien de cause à effet.

Mercredi, la justice est descendue dans la rue dans une unité assez rare entre avocats, magistrats et personnels pénitentiaires, contre les réformes de la justice.

«On s’attend à une forte mobilisation», assure Jean-Pascal Méral, responsable du Snes Aquitaine.

Jérôme Fourquet, directeur adjoint du département Opinion à l’Ifop, note que ces manifestations à répétition s’inscrivent «dans un contexte de crise». Source

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer