En petit format, l’opérette fait toujours recette

Je suis née à Paris, vous comprenez. Cette spectatrice rochefortaise a fait spécialement le déplacement. Elle a emporté un CD dédicacé en souvenir. Elle fait partie de ces centaines de passionnés qui suivent avec assiduité l’actualité de l’opérette dans le département. Et plus spécifiquement celle de la compagnie Trabucco.

Elle assure depuis des années deux dates par an à Royan.

Une histoire d’amour et de fidélité avec la station balnéaire.

La compagnie a cependant pris le parti de monter ses propres spectacles, avec un pool d’artistes certes moins connus mais mobiles, se partageant les dates de spectacles.

De petites formes présentant les avantages des grandes productions sans les inconvénients.

Les coûts inflationnistes des tournées à grand spectacle.

Venir avec des camions pleins de matériel technique, ou avec une troupe nombreuse, c’est toujours possible.

Deux chanteurs et deux musiciens sur scène, deux techniciens, des costumes et quelques éléments de décor…

Royan représente pour Franck Trabucco et son équipe une étape importante.

C’est une salle déjà équipée, avec 380 places environ, ce qui correspond à notre jauge. Source

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.