La chasse privée de subvention

Elle lui a filé sous le nez comme un capucin sous la menace de grands griffons vendéens. «Elle», c’est la subvention communale qui vient tous les ans tomber dans la gibecière de l’association de chasse de Meursac. Cette année, le groupe conduit par Ludovic Papin devra s’en passer.

Le trésorier de l’association, Emmanuel Papin (frère du président) ne se cherche pas d’excuse : «J’ai oublié», dit-il.

En début d’année, la mairie avait pourtant prévenu l’association de chasse, par écrit, au même titre que les autres associations locales, de la nécessité de produire un bilan financier préalable à toute étude de subvention.

À cet égard, l’ACCA est étonnée «de ne pas avoir été défendue à la table du conseil, compte tenu du nombre de chasseurs et de propriétaires». Source

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer