Un golf face à la mer

Situé face au pertuis, il a souffert des outrages de Xynthia. Il se trouve en bord de mer, dans un site en partie marécageux, offrant aux golfeurs une superbe vue sur l’océan avec, en toile de fond, l île de Ré et la baie de l’Aiguillon. La Prée était donc aux premières loges et ne pouvait échapper au déluge.

Son directeur, André Audrouin, s’est activé dès le lendemain de la tempête.

L’eau de mer, incompatible avec la verte prairie, avait réussi un triste parcours sur 14 trous, tous submergés, dont certaines parties sous 4 mètres de profondeur.

Ensuite, nouvelle opération, le sablage pour combler les trous du carottage, formant ainsi des drains qui feront eux aussi leurs actions pour libérer les sols de cette iode corrosive.

Il aura fallu 600 tonnes de gypse, autant de sable.

Les 100 bunkers ont été rétablis, redécoupés, regarnis de sable.

«Avec les beaux jours, les golfeurs ont hâte de s’exprimer, ils sont les bienvenus et, le 31 mars, le golf sera opérationnel sur toute sa superficie, encore plus beau qu’avant». Source

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.