Eau et assainissement : La Saur fait place nette

Un débriefing arrosé de cidre et nourri de brioche?Plutôt, une messe interne où l’on a chanté les louanges de la «solidarité et de la réactivité». Au pupitre, les accents de sincérité du directeur général du groupe Saur, Olivier Brousse. Devant lui, dans la salle municipale d’Esnandes, les dizaines de techniciens mobilisés par Xynthia en Charente-Maritime et Vendée, pour rétablir l’approvisionnement en eau potable, et relancer les réseaux d’assainissement.

C’est à eux que la parole a été donnée en premier, pour leurs efforts fournis en première ligne.

Laurent Widendale est «électro» de la Compagnie des eaux de Royan, une filiale de la Saur.

C’est vers Boyardville que l’on a transporté les alarmes du réseau.

La première chose que j’ai faite, raconte le technicien, c’est d’appeler les collègues pompiers.

Dans l île de Ré, l’homme de permanence cette nuit du 28 février se nomme Stéphane Grimaud.

Nous avons aussi vidangé le réseau pluvial de La Couarde, Rivedoux, La Flotte, Saint-Clément.

Les postes d’assainissement ont été relancés et, dès le lundi qui a suivi la tempête, nous avons reçu le renfort de quatre camions hydrocureurs.

Le directeur général qui a connu Katrina, sous une autre casquette professionnelle, tend naturellement la passerelle avec le drame de La Nouvelle-Orléans. Source

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.