Le chantier de la frégate suivi de près par la Marine

Naviguera, naviguera pas ? Telle est la question qui vient sur le tapis actuellement à propos de « l’Hermione ». Les uns pensent que oui, à condition d’offrir des moyens modernes à ce bateau historique. Au coeur de ce débat qui agite l’association, la visite du chef d’état-major de la Marine à Rochefort n’est pas passée inaperçue ce week-end.

Le Préfet, occupé à faire avancer le dossier de l’après-Xynthia, n’a pu l’accompagner.

Mais l’amiral Pierre-François Forissier s’est rendu au musée de l’aéronavale, sur le chantier de «l’Hermione» où il a rencontré les artisans, les responsables de l’association et ceux du centre international de la mer.

Les responsables discutent des normes avec les Affaires maritimes et réfléchissent à la façon de les traduire à travers l’implantation de matériel à bord, selon l’utilisation future du bateau.

Idem pour la présence de congélateurs à mettre à bord pendant la navigation et à sortir en exposition. Source

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.