80 hommes à la mer

Si tous n’ont pas forcément d’aussi avantageuses mensurations que celles de leurs avatars siliconés de la série «Alerte à Malibu», ceux-ci au moins se concentreront sur l’essentiel, en l’occurrence votre vie.

Car, au-delà de la traditionnelle récupération d’imprudents à la dérive, ces jeunes pompiers saisonniers devront aussi – deux mois d’été durant – maîtriser sur le bout des palmes l’hélitreuillage, les risques du kite-surf, l’usage du scooter des mers ou bien encore les subtilités de la météo et des courants.

Confiée depuis quatre années au Service départemental d’incendie et de secours (Sdis), la surveillance des plages est donc désormais, en Charente-Maritime, une affaire de professionnels, charge en retour aux pompiers d’être à la hauteur de leur réputation.

«Les sauveteurs que nous recrutons sont tous déjà titulaires du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique, mais cela ne suffit pas», explique le capitaine David Caron, chef du service nautique du Sdis. Source

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.