Les seniors priés de ne pas traîner sur la route

La lenteur n’est pas toujours une qualité sur la route. Pire, il faut parfois savoir appuyer sur le champignon pour ne pas être un danger public. C’est même l’une des recommandations données aux seniors qui participaient, voici quelques jours, à une session de remise à niveau, organisée par la Prévention routière et le Centre communal d’action sociale.

C’est le troisième stage organisé en deux mois.

Points communs des stagiaires : des cheveux grisonnants (ils ont forcément plus de 60 ans), et souvent trente ou quarante ans de permis de conduire derrière eux.

À 65 ans, cette jeune retraitée est venue se rassurer.

«C’est pour me maintenir dans le bain et ne pas paraître idiote aux yeux de mes petits-enfants quand ils me posent des questions sur la route».

Pour Jean, 76 ans, le stage tombait à pic.

Il s’apprête à prendre la route, dans quelques jours, pour Montpellier, ce qui n’est pas la porte à côté.

«C’est une question de forme physique et intellectuelle», confirme Jean Cacaly. Source

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.