Ils regardent vers le pôle

logo-office-de-tourismeMarie-Laure Rouger a accédé à la présidence de l’Office de tourisme de Saintes en mai 2008. «Car le client n’attend pas», a affirmé Marie-Laure Rouger devant un parterre de professionnels et de partenaires convaincus, comme elle, des changements de comportements de ces clients et de la concurrence exercée par les territoires voisins.

En deux ans, l’Office de tourisme n’a pas lancé d’actions spectaculaires mais il s’est remis en ordre de bataille derrière un nouveau directeur, Pascal Houbron, recruté en février 2009.

Un bilan plus rassurant, donc, que le déficit 2008 (- 25 000 euros) dû, pour partie, aux indemnités de départ à la retraite de l’ancien directeur.

À ce jour, seule la Ville de Saintes finance l’Office (subvention de 343 865 euros en 2010).

Les fonds attendus par l’Office du tourisme pour son développement proviendront de la Région; la Saintonge romane s’avère, elle, bien incapable d’assumer seule cette charge nouvelle.

Même sans apport financier complémentaire, l’Office de tourisme milite déjà pour un territoire plus large. Source

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.