Manifestation des ostréiculteurs à Paris

En vue de la tour Eiffel, ils ont alerté sur les conséquences économiques de la surmortalité des jeunes huîtres. Un phénomène qui, depuis deux ans, ravage sur certains parcs jusqu’à 100 % des cheptels. Comme il faut un cycle de trois ans pour produire une huître de taille marchande, les effets de cette surmortalité devraient commencer à se faire rudement sentir dès cette année sur la production.

Arrivés à 5 heures, les manifestants, parmi lesquels une délégation d’une vingtaine de producteurs de Charente-Maritime, ont bloqué à partir de 7 heures l’avenue Foch.

Ils ont rencontré des députés socialistes, communistes et UMP, et une délégation du Comité de survie a été reçue par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche. Source

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer