Ils ont 100 ans et ils sont toujours en selle

Cent ans plus tard, le commerce existe toujours dans la même rue et il est dirigé par Valéry Chiasson, petit-fils du fondateur. En 1945, Gustave Chiasson décède et son fils Claude lui succède, toujours rue du Minage. Ils les ont d’ailleurs poussés hors de l’hyper-centre en installant, dès 1994, une nouvelle boutique, boulevard Sautel.

L’entreprise emploie treize personnes dont les dirigeants.

Une entreprise très familiale, boulevard Sautel, Mario est secondé par son épouse et par Cyril, son fils unique, représentant de la quatrième génération Chiasson.

Lui-même est père de deux enfants, des garçons, tous les espoirs sont donc permis.

Nous souhaitions garder le magasin historique de la rue du Minage et nous avons pris un local boulevard Sautel, ainsi on bénéficie de la clientèle du centre-ville qui souvent ne va pas à l’extérieur et de celle de l’extérieur qui, souvent, n’entre jamais dans la ville.

Leur gamme englobe le vélo électrique qui a le vent en poupe, dont on parle, selon Mario Chiasson mais que, finalement, on pratique beaucoup moins.

À l’entrée de la boutique, boulevard Sautel, de grandes affiches signalent l’aide financière apportée aux acheteurs de vélos électriques. Source



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.