Trois ans de photos sur la route des cigognes

Ne dites surtout pas à Jérôme Fournerie qu’il s’est transformé pour l’occasion en photographe animalier. Pendant trois ans, Jérôme Fournerie photographe indépendant a passé une bonne partie de ses journées dans les marais du département. De Brouage à la baie d’Yves en passant par la réserve naturelle de Lilleau des Niges dans l île de Ré, il a photographié le peuple migrateur et su capter des images à la fois ordinaires et rares.

Il vient de publier un livre où cigognes, hérons et autres bécasseaux sont les héros.

J’arrivais toujours à l’heure du repas.

Pas question également pour le photographe de se contenter de photographier un oiseau sur une branche.

Sans être un ouvrage didactique, ni réservé aux ornithologues éclairés «Sur la route des cigognes» nous rappelle que les marais fourmillent d’occupants à plumes, et que la nature est aux portes de nos villes. Source



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.