La Guinguette met le feu

L’adage a été contrarié ce dimanche 16 mai quand les exploreurs ont investi la place de l’Église, dressant des tablées pour le caboulot, avec transats et parasols pour le coin sieste, caravane, podium et son pendant buvette. Le Doigt dans l’oeil et la troupe théâtrale du Castel ont fait valser les amateurs de musette ou réjouir ceux de rengaines à succès.

>

Mais les rois de la fête ont été incontestablement En Cours de Roots, formation protéiforme festive venue de La Rochelle, synthèse parfaite des arts de la rue, moitié musiciens habités par le groove et moitié bonimenteurs, qui ont tout suite tissé le lien avec le public, tirant hors de chez eux les riverains accoudés aux fenêtres pour les convier à leur scène improvisée, ravis et qui en redemandaient jusqu’à extinction des forces de part et d’autre. Source



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer