Une fondation solide pour le patrimoine bâti

C’est hier à 11 heures, très symboliquement dans la salle des mariages de la mairie, que la ville de Jonzac, représentée pas son sénateur maire, Claude Belot, et la Fondation du patrimoine, en la personne de son délégué régional, Philippe Desmarest, ont signé, pour trois ans, une convention de partenariat en faveur de la restauration du patrimoine privé situé dans la ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) de la commune.

Une signature qui, à partir d’aujourd’hui mardi 1er juin, va permettre aux propriétaires de bénéficier soit d’aides financières (par la Ville et la Fondation), soit d’avantages fiscaux (voire les deux) dans le cadre de la réhabilitation de bâtisses non protégées par l’État, visibles de la rue et présentant un intérêt architectural (1).

Chaque dossier est soumis pour avis à l’architecte des Bâtiments de France.

Philippe Desmarest rappelle que «sept conventions du même type ont d’ores et déjà été signées en Charente-Maritime, en particulier avec Saint-Jean-d Angély, il y a trois ans, ce qui a donné lieu à l’instruction d’une bonne dizaine de projets».

La signature de cette convention est un moment important dans l’histoire de la ville. Source



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.