Un observatoire itinérant des objets célestes

«Vénus est la première à se lever, elle ne devrait pas être loin, juste au-dessus de l’antenne», observe Gérard Bretonville l’oeil rivé au télescope Meade LX200 ACF (254 millimètres). Président de l’association Oasis (comme Observatoire astronomique itinérant de Haute Saintonge), il est, aux côtés du trésorier André Touzeau, plongé dans une soirée d’observation astrono- mique à l’aéroport de Jonzac-Neulles.

Avec le secrétaire, Jean-François Mougard, ils sont une dizaine de membres, pratiquant l’astronomie depuis longtemps ; et leur objectif est de mettre en place des équipements adaptés à l’observation itinérante, afin de permettre à un maximum de connaisseurs ou de néophytes l’accès au système solaire et au ciel profond.

Les équipements actuels sont ceux des membres fondateurs, soit un télescope Celestron Diam 8 pouces et une lunette Carl Zeiss Telementor Zena 63/800, avec une monture motorisée Eklipse. Source



You May Also Like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer