Le retour du poisson bleu

La fête du port de pêche côté pile : des milliers de convives réunis par la fraternité du sauvignon, un parfum gourmand de sardine grillées, et des chansons à virer. C’est en suivant le petit poisson bleu, objet de toutes les querelles entre pêcheurs français et espagnols, mais aussi entre pêcheurs et scientifiques observant sa densité dans le golfe de Gascogne, que cette douzaine de chalutiers du port de Loire-Atlantique, et de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée) a atterri à La Rochelle, dans la nuit de mercredi à jeudi dernier.

Les ministres européens de la pêche avaient décidé en décembre dernier d’accorder un taux de capture de 7 000 tonnes, que se partagent la France et l’Espagne, 1 600 tonnes restant disponible pour les seuls armements français.

Dans cette opération, La Rochelle fait fonction de port de services.

Les résultats de la politique commerciale du syndicat mixte face à l’insuffisance de production locale. Source



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer