Appel du 18 juin : ils ont décollé de Royan pour rejoindre Londres

L’Histoire, la grande, avec la majuscule, n’a pas retenu les noms de tous ces aviateurs qui, le jour où le maréchal Pétain a rendu les armes au nom de la France, ont mis le cap sur Londres, où le général Charles de Gaulle, lui, réorganisait les forces armées françaises et s’apprêtait, sur la BBC, à appeler la France défaite à résister. À Royan, l’engagement patriotique de cinq pilotes et trois mécaniciens n’est jamais tombé dans l’oubli.

Un nouveau monument vient même d’être achevé, mettant davantage en relief encore cet épisode dont on célébrera, demain soir, sur la côte de Beauté, le 70e anniversaire, à la faveur d’une commémoration anticipée de l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle.

Avant que l’aérodrome de Médis ne soit neutralisé, ils se hâtent de décoller, cap sur Londres.

Trois mécaniciens les imitèrent le lendemain : Marcel Bausardo, Michel Roche et Pierre Bideau auront le double mérite d’avoir couru le même danger, à bord d’un appareil identique, et d’avoir rallié Londres en avion alors qu’ils n’étaient pas pilotes.Source



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.