Le Pays rochefortais va bientôt rendre l’antenne

logo_tntCe fut au début des années Cinquante, à l’ombre du bistrot familial de la rue Denfert-Rochereau, que la jeune Josette Naud alluma pour la première fois un poste de télévision. Une formalité déjà anticipée pour la plupart du public équipé d’un décodeur ou d’une télé TNT intégrée, mais une perspective obscure pour les moins jeunes et les moins fortunés.

Outre un système d’aides financières à destination des foyers les plus modestes et d’une somme de 250 euros pour ceux installés dans les quelques «zones blanches» qui ne seront pas couvertes par la TNT, l’État devrait ainsi particulièrement soigner la pédagogie auprès des personnes âgées.

«Dans ce secteur, 10,7 % de la population n’a encore qu’une réception analogique», explique Véronique Gorin, déléguée à la TNT en Poitou-Charentes. Source



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.