La folie au guichet du stade rochelais

Un concert des Rolling Stones à La Rochelle n’aurait peut-être pas suscité autant d’engouement. Pour être assurés d’obtenir leur précieux sésame, les premiers abonnés du Stade Rochelais sont arrivés dès 7 h 30, hier matin. Soit 6 h 30 d’attente avant l’ouverture de la billetterie du club. «On a amené les chaises pliantes et la glacière», indiquait Philippe Alas, en détaillant le contenu de ladite glacière : des sandwiches, des bières, une boisson rafraîchissante à base d’anis et de l’eau pour mettre dedans.

De prompts renforts se sont présentés au stade Marcel-Deflandre vers 11 heures.

Une longue file a commencé à se former au pied des marches de la tribune Atlantique, à l’intérieur de laquelle la billetterie a été aménagée, pour faire face à l’afflux de supporteurs.

«Au moins, on est sûrs d’être les premiers», se félicitait Philippe Alas, chargé de garder la glacière pendant que les copains faisaient la queue.

», racontait à la sortie Jean-Louis Gimenez, l’un des copains de Philippe Alas, qui s’assiéra les jours de match dans la tribune Port-Neuf «porte M, rang S, place 15, au niveau de la lettre C de La Rochelle.

Si l’on enlève les sièges réservés par les partenaires, les invités et les supporteurs des équipes adverses, moins de 9 000 places (assises et debout) sont à vendre. Source



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer