Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Rendre la monnaie peut leur coûter cher

On appelle cela le vol au «rendez-moi» et, jusqu’à présent, cette forme de délinquance n’avait guère touché la Gironde. Mais en l’espace de 48 heures, deux commerçants bordelais ont été victimes des agissements d’une femme âgée de 25-30 ans, originaire des pays de l’est. Une personne entre dans un magasin, prétend faire un achat de faible valeur, paie avec une grosse coupure et empoche la monnaie.

Puis, finalement, après avoir réfléchi quelques secondes, elle renonce à son achat, demande la restitution du billet mais profite de la confusion pour conserver la monnaie.

Vendredi, vers 19 heures, une jeune femme s’est présentée dans un tabac-presse de la route de Toulouse, à Bordeaux.

Elle a réglé ses achats avec un billet de 200 euros et, à force de palabres, a embrouillé le commerçant qui a interrompu la transaction.

Cette fois, elle était intéressée par un biberon et un paquet de lingettes pour nourrisson. Source



Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.