Tous pour un sur la scène de l’abbaye

Du théâtre de cape et d’épée, comme on l’aime, plein de truculences et de gestes larges, d’épées flamboyantes dans les mains gantées des mousquetaires du Roi.
Pour remettre au goût du jour ces pièces, la compagnie Qué Serà recherche des formes esthétiques contemporaines en travaillant sur le son, sur les lumières et sur les costumes. Elle utilise pour cela, dans la mise en scène de Marianne Serra, toute la palette des talents pluridisciplinaires de la troupe : le chant, la chorégraphie, les masques et l’escrime artistique.

Qué Serà revendique également le fait d’être une véritable troupe avec un état d’esprit qui lui est propre et des références professionnelles telles que les cours Florent, le conservatoire supérieur d’art dramatique et le théâtre national de Strasbourg.

«Les Trois Mousquetaires», dans le cadre majestueux de l’abbaye Royale, c’est 2 h 15 de spectacle haut en couleurs pour conclure un festival qui semble avoir trouvé cette année encore l’adhésion d’un public fidèle. Source



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.