Voleurs de métaux condamnés

Peu avant Noël 2009, ils mirent la main sur 14 kilomètres de câble électrique, propriété de France Télécom et entreposés derrière le grillage de la société surgérienne ESTR. Une fois la clôture cisaillée, les 20 tourets sont chargés à la force des bras dans un camion précédemment volés chez Hertz, à Périgny.

La douloureuse s’élevait, elle, à 20 390 euros de câbles et à 12 600 euros pour le véhicule.

Un mois avant, Ludovic avait fait encore plus fort en dérobant deux massives cuves inox au sein de la société de chaudronnerie SCIO, toujours à Surgères.

Jessy écopa de 4 mois de prison, dont 3 avec sursis, et Ludovic fut condamné à 8 mois de prison, dont 5 avec sursis. S



Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.