Courant d’air poétique entre les deux moulins

Une manifestation organisée par le service culturel de la ville, qui propose un moment poétique et serein dans le souffle du vent, celui qui pousse les sons plus loin, fait voyager les graines et le sable des déserts, porte le vol des oiseaux ou emmène à la dérive les cerfs-volants des enfants. Cette concomitance entre ces Courants d’air et ces Journées du patrimoine sont de bon augure en cette presque fin d’été.

Car c’est entre le moulin à vent du Cluzelet et le moulin à eau de Chez Bret, éléments patrimoniaux majeurs de la ville qui en a assuré la restauration et la remise en fonctionnement, que le filet d’air va souffler.

Le second spectacle, à 19 heures, portera «Les marcheurs de lumière», des musiciens échassiers qui sont aussi des artificiers. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.