Les « mamies » lectrices fêtent leurs dix ans

LivreElles ont plus de cinquante ans, aiment la lecture et les enfants. Il n’en fallait pas plus pour qu’elles créent sur le secteur de Saintes, en 2002, une antenne de l’association Lire et faire lire, chapeautée par la Fédération des oeuvres laïques de Charente-Maritime.

Une aventure de huit années passées à raconter des contes fantastiques, des histoires de princesses ou des récits d’aventures dans les écoles, les services pédiatriques, les centres de loisirs Comme ça, pour le plaisir.

«Nous lisons dans le temps périscolaire à des enfants volontaires», indique la bénévole Marie-Ange Caulier qui est à l’origine de cette initiative.

Deux ans après le lancement de Lire et faire lire, Marie-Ange Caulier, toute jeune retraitée, s’est sentie concernée et a donc réuni quelques bénévoles sur Saintes pour lancer la dynamique.

Contactées par la Communauté de communes du Pays Santon à la demande d’enseignants ou en prise directe avec les établissements, ces «mamies», et quelques «papis», interviennent souvent entre midi et 14 heures dans les bibliothèques des écoles pour une demi-heure d’évasion.

Parrainées sur Saintes par la romancière Madeleine Chapsal, ces amoureuses des livres n’hésitent pas à partir en stage de formation pour apprendre à lire à voix haute ou se remettre à niveau. S



Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.