Un champion de voltige se tue avec sa famille

Exemple de petit-avionRenaud Ecalle, 40 ans, capitaine dans l’armée de l’air et champion d’Europe 2010 de haute voltige, était porté disparu depuis dimanche soir, après avoir décollé de l’aéroport de Jonzac (17) avec son épouse et leurs deux enfants, âgés de 2 et 4 ans. Les quatre membres de la famille ont été retrouvés morts hier, à 13 heures, près de l’épave de leur avion de tourisme.

La carcasse du DR 1050 se trouvait près d’une falaise proche de Lauroux, dans la région de Lodève (Hérault).

«Renaud Ecalle venait de faire des démonstrations de voltige à bord d’un Extra 300, à l’occasion de notre journée portes ouvertes», indique Yann Laroche-Joubert, le président de l’aéro-club jonzacais, très touché par la mort de cet homme qu’il connaissait très bien.

Le pilote professionnel avait atterri vendredi après-midi sur cette piste du sud de la Charente-Maritime.

«Les conditions météorologiques étaient particulièrement défavorables, à cause du fort vent de sud-est», indiquaient hier nos collègues du «Midi libre».

Dans la nuit de dimanche à lundi, une cellule de crise a été activée à la préfecture de l’Hérault.

Hier matin, les recherches se sont focalisées sur le secteur de Salasc, au sud du lac du Salagou. S



Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.