« Je voulais acheter un camion et partir seul »

Avec cinq autres volontaires, il va prendre la route, le 21 octobre prochain, puisqu’il a obtenu dans les temps les visas nécessaires, pour un périple de quelque 4 500 km, de Royan jusqu’à Sao Domingos, en Guinée-Bissau. Apporter du matériel médical au coordinateur français de l’hôpital de la ville guinéenne.

Homme au grand coeur, François Jamet a également prévu de faire plaisir aux enfants qu’il rencontrera sur son chemin, en leur laissant livres, cahiers, crayons et jeux divers.

Ce Royannais de 68 ans, membre du Rotary club de la ville, s’est déjà rendu trois fois au Sénégal, dans le cadre du Comité interpays (CIP) du club, service international. Tout ce que j’ai vu là-bas restera gravé dans ma tête.

Pour cet ancien artisan tapissier en ameublement, pour qui «la vie s’est déroulée correctement au niveau matériel», l’idée de repartir à titre personnel faisait son chemin depuis longtemps.

Ce projet initial prend une nouvelle tournure lorsque le coordinateur français de l’hôpital de Sao Domingos demande à François Jamet de profiter de son voyage pour lui apporter du matériel médical.

Ce sont donc trois fourgons et six volontaires qui partiront le 21 octobre, pour traverser la France, puis l’Afrique, jusqu’en Guinée-Bissau. S



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.