Le musée rend hommage aux Indiens disparus de Patagonie

Quand Hervé Haon, aventurier documentariste, a contacté Claude Stéfani pour lui parler des Indiens de Patagonie, ça a fait «tilt». Il faut dire que le conservateur du musée d’art et d’histoire de Rochefort est américaniste de formation, alors forcément, les peuples de la Terre de Feu, il connaît.

Voilà comment est née l’idée de l’exposition du travail plastique qu’Hervé Haon a réalisé à partir des rituels et artistiques des Indiens fuégiens.

«Nous avons profité de la proposition d’Hervé Haon pour rendre hommage aux Indiens disparus de Patagonie et de Terre de Feu», raconte Claude Stéfani.

À travers des photos d’un prêtre allemand et de textes ethnologiques, on comprend que le degré technique de cette civilisation était au niveau zéro, mais que son expression artistique était riche, ô combien. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.