C’est le bouquet !

musiqueEn effet, si le chantier de La Sirène à La Pallice ne prend pas de retard (livraison prévue au printemps 2011), ce sera dans cette salle dédiée aux musiques actuelles que se dérouleront les prochains concerts d’envergure de l’association rochelaise. La première soirée, le jeudi 11 novembre, est placée sous le signe du hip-hop et de l’electro, avec Le Peuple de l’Herbe et A State of Mind.

Le Peuple de l’Herbe, qui a vu le jour en 1997 sur les pentes de la Croix-Rousse à Lyon, vient de sortir un cinquième album, « Tilt », où le dub d’origine laisse une place importante à un son plus rock, sans pour autant renier cette culture black mâtinée de hip-hop et d’electro qui fit les beaux jours du sextet.

Après le brûlot allumé la veille, The Jim Jones Revue va définitivement propager l’incendie sur la scène d’Aytré.

Croisement improbable entre le rock n roll « old school » de Little Richard et la fureur incontrôlable du MC5, les Londoniens trimbalent toujours la même recette : un piano déglingué à souhait, des guitares abrasives, une rythmique phénoménale et un chanteur hystérique.

Troisième volet de cette soirée placée sous le signe de l’énergie pure et dure, Triggerfinger, combo belge directement influencé par le son heavy des 70 s, érigera son mur du son aux compositions soignées les rapprochant d’avantage des Queens of The Stone Age que d’Annie Cordy ! S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.