Deux spectacles de danse contemporaine

Le premier spectacle, intitulé «Mi Lè Doun» et interprété par la compagnie Julie Dossavi, est une adaptation de «P. I. (pays) ou présentations intimes», la première pièce de la compagnie créée en 2003. On y retrouve l’univers particulier de Julie Dossavi, féminine et guerrière, qui aime évoquer la violence et la douceur par des variations d’énergie, l’union d’une technique rigoureuse et d’un rythme «à la diable».

«Mi lè doun» veut dire «être ensemble» en langue mina du Bénin.

Le deuxième spectacle s’appelle «Toy Toy» et est interprété par la compagnie Toukik OI.

Demain mardi, veille du spectacle, l’A4 propose aussi, en partenariat avec les Éclats chorégraphiques, Festival de danse en Poitou-Charentes, un atelier chorégraphique avec Toufik Oudrhiri Idrissi. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.