Il faut sauver l’église

Une réunion rassemblait quelques élus, samedi 20 novembre, au chevet de l’église paroissiale en bien piètre état. Autour du maire Christiane Cocard, Philippe Neau, Didier Mars et Jean-Pierre Pelletier étudiaient le projet de rénovation de ce bâtiment patrimonial. En 2002-2006, le maire, M. Parfait, avait déjà fait faire des réparations provisoires d’environ 20 000 euros.

Des subventions sont attendues ou espérées de la Région, du Département et de l’État.

Mais selon Jean-Pierre Pelletier, ancien maire de la commune, en charge du dossier, «la première tranche des travaux, d’un coût de 350 000 euros, mettrait hors de danger l’église même si on ne garantit pas une ouverture au public». S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.