Noël avant l’heure

Le spectacle, ils le font tous les jours ou presque. La responsable du service enfance-jeunesse municipal souligne ainsi le mérite de la quinzaine d’animateurs investis dans l’organisation du Mois du conte. En marge de l’accueil des enfants des centres Graine d’Éveil, Librenjeux et Gimaj in, pour mieux préserver la surprise qu’ils préparaient pour les protégés, les animateurs volontaires ont réécrit des contes, créé des décors, confectionné des costumes.

L’an dernier, les animateurs nous ont fait la bonne surprise de monter un spectacle de contes.

D’habitude, leur talent, ils ne l’expriment que devant les enfants dont les parents leur confient la garde, mais qui ne voient pas, eux, ce dont sont capables les animateurs. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.