L’Oranger a poussé bien droit

«Un oranger, sur la zone industrielle de Périgny, on ne le verra jamais», avait chanté Dominique Tomasi, directrice de l’association l’Oranger multi-accueil devant le maire de Périgny, le jour de l’inauguration de cette crèche interentreprises. Beau joueur et pour le clin d’oeil, le maire Guy Denier avait offert peu après l’arbre fruitier en pot pour décorer la crèche. Ouvert en janvier 2010, le site de 650 mètres carrés, de plain-pied, a été conçu et adapté pour recevoir les enfants – de 2 mois et demi à 4 ans – des salariés des entreprises de la zone d’activité et de la Communauté d’agglomération rochelaise.

Dans le département, la crèche interentreprises de Périgny est une première. Elle cherche à innover en termes d’horaires atypiques.

Sur un terrain de 92 000 euros rétrocédé par la CdA pour un euro symbolique, ce projet a vu le jour grâce à l’Union départementale des associations familiales (Udaf).

Une liste d’attente existe déjà, non pas pour les parents mais bien pour les employeurs intéressés et partenaires de la crèche.

Qu’il soit public ou privé, l’employeur a signé une convention de quatre ans avec l’association du multi-accueil. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.