Les CRS rochelais sur le départ

 La rumeur de départ des policiers rochelais, qui court depuis plusieurs années, serait sur le point d’être confirmée, malgré les propos rassurants de Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, dans une lettre envoyée le 14 novembre 2008 au député-maire de La Rochelle Maxime Bono.

Hier, ce dernier a ainsi exprimé «son incrédulité» à l’annonce par les organisations syndicales policières, par voie de presse, de la fermeture programmée de la CRS 19 basée à La Rochelle.

Ce serait un nouveau coup dur asséné à l’économie de la ville et du territoire, après la fermeture du 519e régiment du train et celle annoncée du centre pénitentiaire de Saint-Martin-de-Ré.

«La Communauté d’agglomération est disponible pour s’associer à toute recherche de solution immobilière afin de pérenniser l’implantation de la CRS 19 sur le territoire de La Rochelle-île de Ré», précise Maxime Bono. S



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.