L’agglomération vue par Mappy

Si vous voyez bientôt dans les rues de La Rochelle, Puilboreau ou d’ailleurs, un break Peugeot 407 customisé, avec sur le toit un mât mobile hérissé de huit étranges boîtiers qui tournent de l \u0153il, ne fuyez pas à toutes jambes mais affichez plutôt votre plus beau sourire. Vous serez sur la photo, celle que des millions d’internautes visionneront plus tard lors d’une balade virtuelle entre les Minimes et la Pallice. Avant la fin mars et pendant plusieurs semaines, elles sillonneront l’agglomération rochelaise pour photographier rues et façades.

Les images alimenteront le site Urban Dive (littéralement : plongée urbaine) qui est au site de géolocalisation français Mappy ce que Google Street View est au géant américain Google.

Les images sont en haute définition et en trois dimensions. Elles sont ensuite traitées avant d’être mises en ligne : les visages des passants sont floutés, les plaques d’immatriculation gommées.

L’internaute qui clique sur une rue en découvre une vue panoramique et les activités qu’elle abrite, commerces, services, restaurants. À terme, il pourra même choisir tel hôtel pour telle date dans tel quartier.

Nous avons reçu très peu de réclamations pour le moment. Les municipalités sont toutefois avisées par Mappy, qui leur fournit tous les éléments d’information nécessaires.

Elle estime que le propriétaire d’un bien ne dispose pas d’un droit exclusif sur l’image de celui-ci ; il peut toutefois s’opposer à l’utilisation qui en est faite par un tiers lorsqu’il apporte la preuve que cela lui cause «un trouble anormal». S






Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.