Un week-end enchanté

À 11 h 30, les grands salons de l’hôtel de ville résonnaient des paroles d’une tout autre chanson. Des Elles pour l’opération du même nom, car au pied des tours, comme l’a souligné Maxime Bono, la journée de la femme dure plus longtemps : jusqu’au samedi 26 mars. Monique Gastou, en larmes, pour son activisme associatif et militant sans frein. Fédération de l’accueil des marins, Artisans du monde, Comité catholique contre la faim, Fête du port de pêche : «Elle est partout», a salué le premier magistrat.

L’ancienne directrice de l’école Dor a créé le comité de quartier et a participé à sa dynamique.

Passé par le Méga CGR en décembre dernier pour un concert privé avec «Alouette» et «Sud Ouest», le chanteur préféré des Français était de retour avant-hier soir.

Au parc des Expos cette fois, et avec beaucoup plus de spectateurs, évidemment. Les organisateurs se le sont interdits du fait justement de son passage ici ce week-end.

C’est un petit refrain cliquetant répété à l’envi, hier, dans l’une des salles du Casino Barrière. La musique des jetons que manipulent machinalement sur la table les joueurs de poker.

Sans lien direct avec la semaine des Elles de La Rochelle, là aussi, les femmes étaient mises à l’honneur par l’Aunis poker tour, association de La Jarrie, organisatrice de ce tournoi.

Des parcs à la promenade du front de mer des Minimes, ils sont nombreux ces Rochelais à pratiquer le jogging. S






Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.