27 fermetures de classes sont proposées en Charente-Maritime

Cinq fermetures à La Rochelle, et trois classes menacées. Deux encore à Royan et quatre menacées à Rochefort. Les villes du département payent un lourd tribut aux baisses d’effectifs de l’Éducation nationale. Hier, l’inspecteur d’académie, Guy Stiévenard, a proposé au total 27 fermetures, 16 conditionnelles (décision à la rentrée), pour 8 ouvertures (et 3 conditionnelles) pour septembre prochain. Des propositions dont ne veulent pas entendre parler les syndicats d’enseignants, ni les parents d’élèves.

Tous prévoyaient, hier soir, de boycotter la réunion prévue ce jour, à 15 heures à La Rochelle, pour valider cette carte. «On ne siégera pas», confirmait pour l’Unsa Xavier Trouniac.

Ils prévoient, en revanche, d’aller rencontrer Guy Stiévenard. Quitte à être accompagnés d’une manifestation de parents et d’enseignants, si besoin.

«C’est l’éducation prioritaire qui est la plus touchée», déplore pour le Snuipp-FSU Paloma Bret.

Une réduction du nombre d’enseignants qui suit la courbe des effectifs. Qui plus est dans les villes à l’image de La Rochelle. La ville préfecture pourrait voir carrément deux écoles être fermées, dans le pire des scénarios : Balande et Palissy. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.