Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Opération sauvetage pour le camping municipal

Exemple de campingInauguration fin avril pour le camping new-look de Saintes. La ville, qui a trouvé un nouveau gestionnaire et qui a consacré une enveloppe de 42 000 euros pour améliorer l’existant, espère en avoir fini avec les problèmes et les lettres de clients mécontents. «L’ancien délégataire, qui était chargé de l’entretien des lieux, n’a pas été à la hauteur», reconnaît Pierre Dietz, le maire-adjoint chargé du tourisme.

Si bien que la fréquentation du camping est tombée au plus bas, avec une chute d’au moins 30 %.

La fermeture de la piscine gonflable, sur injonction de la DDASS (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales) à l’été 2009, prouve le laisser-aller du gérant confronté à des difficultés financières.

On a fait part au fermier de notre volonté de mettre fin à la délégation de service public.

Arrivé à Saintes en 1991, cet homme, originaire des Landes, a commencé par être serveur au Point Central avant de monter un bar brasserie dans la galerie commerciale d’Intermarché, qu’il a revendu il y a quatre ans.

S’il a décidé de se lancer, c’est aussi parce qu’il a eu la certitude que la mairie allait faire des travaux pour redonner au camping un accueil digne de ce nom. S



Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.