Le musée de la Marine revoit son look et sa copie

Les visiteurs de l’hôtel de Cheusses ne s’en sont sûrement pas rendu compte. Mais le musée de la Marine vient d’achever une petite révolution : la réécriture des 300 cartels – les petits écriteaux – qui accompagnent les 400 oeuvres de l’établissement.«Dans un musée, l’excellence de la conservation des oeuvres n’a de sens que s’il y a transmission et médiation vers le public», souligne l’administrateur, Philippe Mathieu.

Sur le fond, il ne s’agit pas moins que de réécrire l’histoire maritime du Pays rochefortais.

Revoir les textes, les titres, ce qui se met en gras, en couleurs. Ça chamboule tout le reste, le cheminement du visiteur dans le musée, la place des pièces dans chaque salle et d’une salle à l’autre.

Du côté des innovations, la création de deux parcours avec deux niveaux de lecture : un pour les parents, l’autre pour les enfants.

«Si à la sortie, on est à 10 ou 15 % de remarques négatives, c’est que ça va mal.», assure encore le conservateur. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.