Un petit marché qui a tout d’un grand

Sur le boulevard Garnier, en direction de Saint-Georges, vous tournez à gauche, avenue de la Grande-Plage. Il faut être Royannais et habitant le Parc pour connaître le petit marché du Parc. Un petit marché qui a tout d’un grand, sauf la bousculade et les places de stationnement.

En réalité, c’est tout ce petit bout de quartier, au confluent de l’avenue des Semis, de la Grande plage et des petites rues des Jasmins et des Tamaris, qui a des allures de village, avec son petit magasin de la Presse du Parc noyé sous le lierre, sa supérette et sa dizaine de commerces répartis le long de l’avenue des Semis.

Depuis quelques mois, les commerçants du marché et de la rue se sont réunis en association.

L’association interprofessionnelle du marché du Parc est présidée par Isabelle Morosin.

Leur but est de dynamiser le quartier en organisant des manifestations hors saison. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer