Artistes autodidactes

À partir de demain, dimanche 24 juillet, et jusqu’au 4 août inclus, Catherine Lê Van et Jean-Michel Pied ouvriront, de 11 heures à 13 heures et de 17 heures à 20 heures, La Menuiserie, atelier situé à l’angle de la rue des Mazures et de la rue de la Loubrie, au Bois-Plage, pour une exposition intitulée «Art brut, arts premiers».

Aux cimaises seront exposées des oeuvres du peintre d’art brut Ramon Grimalt, de peintres «arts premiers», notamment George Lilanga, Maurus Michael Malikita, Jean-Paul Nsimba Mika, K. Chaiz, etc. et du photographe Elmano Cunha E Costa.

Installé en France en 1957, il découvre par hasard la peinture au Louvre, où il est fasciné par une toile en particulier.

George Lilanga est un artiste tanzanien qui grandit dans un milieu rural.

Son oeuvre trouve sa source dans les traditions culturelles et artistiques de la population makonde, qu’il a su renouveler dans ses peintures et ses sculptures.

Il représente les ancêtres, les esprits shetani (petits démons) que vénèrent les Makondes et qui s’incarnent dans les masques traditionnels.

Ils sont représentés avec trois doigts de pied et, le plus souvent, avec deux doigts à la main, avec des lèvres saillantes qui rappellent celles des femmes makondes, Ndonya, fidèles à leurs traditions, avec de grandes oreilles.

Son père, marchand de diamants, d’or et de bois précieux, a entraîné derrière lui femme et enfants à travers toute l’Afrique. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer