Le dernier acte

«La Nuit des rois» est la dernière comédie de Shakespeare. La pièce a été écrite pour être jouée à l’Épiphanie 1601, la dernière célébration des fêtes de Noël, la douzième nuit, la dernière nuit du carnaval, celle des travestissements, des jeux, des fous et du chaos, héritage des fêtes païennes et des Saturnales romaines antiques, moment où toutes les passions peuvent s’exacerber avant le retour à la raison.

Au cours d’un naufrage, les jumeaux Sébastien et Viola sont séparés et échouent sur une plage dans un pays lointain et sauvage, l’Illyrie (entre la côte dalmate et l’Albanie) – chacun déplorant la mort de l’autre – un pays où règne le duc Orsino.

Le spectateur est emporté par les quiproquos, les rebondissements, les moments poétiques, romantiques et les scènes comiques.

Les comédiens sont tour à tour, chanteurs, musiciens, danseurs, jongleurs, acrobates, cascadeurs, maniant le drame et la comédie, la pantomime et l’escrime. S



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.