La Russie pour clôturer la saison des Eurochestries

La Russie pour clôturer la saison des EurochestriesA peine avait-il clôturé les Eurochestries de Charente-Maritime, à Pons, le 15 août, que Claude Révolte, président de la Fédération des festivals Eurochestries, montait dans un bus à destination de Paris où il a récupéré près de 80 musiciens français. Direction la Russie, à Syzran, dans la région de Samara, à l’Est de Moscou, vers la frontière avec le Kazakhstan. Fondé il y a quinze ans, ce festival n’a pas le label Eurochestries car il fait aussi participer des adultes.

Pourtant il fait bien partie des festivités partenaires qui se déroulent chaque année en France, en Espagne, en Pologne, au Québec ou encore en Slovaquie.

Nous avons ainsi réuni des membres des chorales de Mirambeau, Pons, Montlieu-la-Garde et Pont-l Abbé-d Arnoult.

Les Russes adorent les Français et l’accueil était très humain.

Durant huit jours, sept concerts ont été donnés par les différentes formations françaises et russes, notamment dans de grandes usines de la région, pendant les pauses déjeuner des employés.

Maintenant, il est temps de monter les dossiers des prochaines manifestations et de faire les bilans de la communication sur les festivals de 2011. S



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.