Tonton et les avions

.
PHOTO D.P..
À l’atelier de construction ou dans un hangar le nez dans le moteur de son Jodel. Jean Augry, pour tout le monde à l’aéro-club, c’est Tonton. Doyen des pilotes et doyen des constructeurs d’avion de Royan, c’est du reste lui qui a fondé il y a quinze ans l’Association socio-éducative royannaise des constructeurs amateurs d’avions que nous traduirons par commodité par Asercaa.

Jean Augry, 3 000 heures de vol et puits de science pour la fabrication artisanale des aéronefs de tourisme, connaît toutes les ficelles de la construction («le plus compliqué, c’est le vrillage du longeron et le collage des toiles») ; un savoir-faire qu’il fait partager sans compter à la vingtaine de membres de l’Asercaa que préside aujourd’hui Olivier de Corgnol, pilote passionné lui aussi.

«Nous faisons de la construction, mais aussi de la réparation pour les autres», insiste Jean Augry.

Dans le hangar de 400 mètres carrés mis à disposition par la mairie de Royan à l’aérodrome, pas un copeau de bois ne traîne par terre, les outils sont impeccablement rangés.

«Il suffit de suivre les plans, mais c’est de la précision au millimètre et c’est vrai que le travail n’avance pas bien vite», reconnaît Jean Augry qui régulièrement vient donner un coup de main aux passionnés de l’Asercaa et à son président. S



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer